Where did creoles come from

Knowledge pool
La France et ses regions

The Creole language in Reunion Island

Although La Réunion has been a French department since 1946, less than five percent of the Réunionese speak French as their mother tongue. Over 85 percent of the islanders speak Creole as their first language. There is also the Tamil and a small Chinese and Comorian language community.

What is creole

Worldwide, Creole describes a culture and language that arose on newly colonized islands when French, Portuguese or Spanish colonial rulers came into contact with slaves or immigrants from other language communities. In the 17th century "criollo" (Spanish) referred to the descendants of the settlers who were born on the islands.

On La Réunion, Creole emerged in the 18th century as a makeshift language between slaves of various origins on the one hand and slaves and colonizers on the other. The colonizers of La Réunion were mostly simple people from the southwest and west of France who hoped for a better future in the Indian Ocean. Many of them could not write, and so only their spoken French was used for communication. It was grammatically simplified and rich in words from rural life and seafaring.

Slaves and contract workers, who came to La Réunion from Madagascar, India, East Africa and China in the 18th and 19th centuries, enriched the vocabulary with borrowings from their mother tongues and gave the Reunionese Creole its typical character.

Small Creole Lexicon (Reunion Island)

CreoleFrenchGerman
bazaarmarchémarket
bon pébeaucoupmuch
casemaisonHouse
cocotêtehead
de mouneles gensPeople
dé quat 'souun peu d'argenta little bit of money
lontanancienold
sienchiendog
soalchevalhorse
zoizooiseaubird

The role of Creole today

To this day, Creole is mainly a spoken language: it can be heard in informal conversations and in the family. Most children on Reunion Island speak little or no French when they start school. This reduces their chances of obtaining a high level of education, because lessons are only given in French from elementary school onwards. The illiteracy rate after five years of primary school is 20 to 35 percent in La Réunion compared to eight percent in metropolitan France, and school performance is poorer on average. That is why there is a discussion in La Réunion about whether and how Creole should find its way into schools.

Creole is also on the advance in literature, in the media, in research and in advertising, in order to better address the Reunionese and to better reproduce Creole reality and history. Traditionally, newspapers, radio, television, school books, administration and the judiciary on Reunion Island use almost exclusively French. Many texts are taken from the mother country.

La langue créole à La Réunion

Bien que La Réunion soit un département français depuis 1946, moins de 5% des Réunionnais ont le français comme langue maternelle. Le créole en effet est la langue maternelle de plus de 85% of the autochthonous. Il y a aussi la communauté linguistique tamoule et une petite communauté chinoise et comorienne.

Qu'est-ce que le créole?

Sur l'ensemble de la planète, le créole désigne une culture et une langue qui est née sur les îles nouvellement colonisées, au contact des colons français, portugais or espagnols avec des esclaves ou des immigrés d'autres communautés linguistiques. Au 17e siècle, criollo (en espagnol) désignait les descendants des colons qui étaient nés sur l'île.

Sur l'île de La Réunion, le créole s'est développé au 18e siècle comme la langue permettant de communiquer entre eux aux esclaves de diverse origines d'une part et aux esclaves et aux colons d'autre part. Les colons de La Réunion étaient généralement des gens simple originaires du sud-ouest et de l'ouest de la France qui espéraient trouver dans l'Océan india un avenir meilleur. Beaucoup d'entre eux ne savaient pas écrire, leur français parlé était donc leur seul moyen de communication. C'était un français aux structures grammaticales simples et qui comportait de nombreux mots issus de la vie de la campagne et de la mer.

Les esclaves et les travailleurs «engagés» venus à La Réunion au 18e et 19e siècle, de Madagascar, d'Inde, d'Afrique orientale et de Chine, enriching le vocabulaire d'emprunts de leurs langues maternelles, donnant ainsi son empreinte au créole réunionnais.

Petit lexique créole (La Réunion)

créolefrançaisallemand
bazaarmarchémarket
bon pébeaucoupmuch
casemaisonHouse
cocotêtehead
de mouneles gensPeople
dé quat 'souun peu d'argenta little bit of money
lontanancienold
sienchiendog
soalchevalhorse
zoizooiseaubird

Le rôle du créole aujourd'hui

Aujourd'hui encore, le créole est essentiellement une langue parlée: on entend parler créole dans les conversations de tous les jours et en famille. En arrivant à l'école, la plupart des petits Réunionnais parlent peu, voire pas du tout français, ce qui diminue leurs chances d'avoir un niveau d'instruction élevé car à partir de l'école élémentaire, l'enseignement se fait uniquement en français. À La Réunion, le taux d'analphabètes après cinq ans passés à l'école élémentaire est entre 20% et 35% contre 8% dans la métropole française, et les résultats scolaires sont en moyenne plus mauvais. C'est pourquoi on discute actuellement à La Réunion pour savoir si l'on doit introduire le créole à l'école et comment.

De même, dans le domaine de la littérature, des médias, dans la recherche scientifique et dans la publicité, le créole regagne du terrain car il permet de s'adresser directement aux Réunionnais et de mieux traduire la réalité concrète et l'histoire créoles. Cependant la presse, la radio, la télévision, les manuels scolaires, l'administration et la justice utilisent presque exclusivement le français. The nombreux textes sont empruntés à la metropole.

© Text: Henrike Henschen, translation Marie-Claude Auger